Géologie
Slide fotografica
PartagerFacebookTwitterGoogle+LinkedInemail
Home » Nature et histoire » Géologie

Histoire géologique

Lors du Trias supérieur (230 - 210 millions d'années) la région était située dans la bande tropicale et le climat était semblable à celui d'aujourd'hui dans la zone des Caraïbes. Dans une mer côtière peu profonde infinie, soumis au mouvement des marées, les sédiments se sont déposés et formeront la Dolomie Principale, la roche la plus répandue dans le Parc.
Elle forme le socle de base d'une grande partie des monts du Parc. Les Monti del Sole, montagnes abruptes et peu accessibles, sont entièrement sculptés dans cette formation rocheuse.
Par la suite, des mouvements d'extension de la croûte terrestre provoquèrent le développement d'un sillon marin beaucoup plus profond, le Bassin de Belluno, entre deux Plate-formes ou Plis (du Trentin et du Frioul).
La zone du Parc s'est retrouvée dans le secteur de transition entre le Bassin de Belluno et le Pli Trentin, en présence d'environnements sédimentaires diversifiés.

Des boues carbonatées se sont déposées dans la partie occidentale donnant naissance à la formation des Calcaires Gris (plus ou moins dolomitisés et parfois riches en fossiles). En plein Jurassique (il y a 170 millions d'années) la plate-forme du Trentin s'est écroulée et une longue pause dans la sédimentation a favorisé l'accumulation de restes d'organismes marins. C'est ainsi que s'est créé le calcaire rouge ammonitique inférieur, calcaire de couleur rougeâtre se caractérisant par des nodosités évidentes.

Dans le Bassin de Belluno se sont par contre déposées des formations calcaires riches en composants argileux ou à silex (Formation de Soverzene et Formation de Igne).
La Plate-forme Frioulienne est devenue par la suite la seule source de débris carbonatés qui se sont temporairement accumulés sur les bords des escarpements pour ensuite s'ébouler dans le bassin d'en dessous.
Il s'agit de grands éboulements (courants de turbidité), à même de parcourir de longues distances jusqu'à parvenir le long des escarpements du Pli Trentin. Ainsi s'est formé le Calcaire de Vajont qui remplit progressivement le Bassin de Belluno en se superposant au Rouge Ammonitique Inférieur.
Dès lors que la production de sables oolithiques a cessé, les calcarénites de Vajont ont été remplacées par des sédiments plus fins donnant naissance à la Formation de Fonzaso, des calcaires à silex gris-verdâtres bien visibles dans la zone de Buse delle Vette.

À la fin du Jurassique, un nouveau ralentissement de la sédimentation provoquée par une faible production de débris de la Plate-forme Frioulienne et par l'action des courants marins balayant les fonds, a généré la formation du Rouge Ammonitique Supérieur, une roche très compacte, fossilifère et à forte nodosité, que l'on peut observer dans les cirques glaciaires des Vette di Feltre, les Malghe di Erera et Campotorondo, dans le groupe Prabello Agnelezze et au sud des Van de Zità.
Lors du Crétacé (il y a de 140 à 65 millions d'années), la mer s'est approfondie et les boues carbonatées se sont déposées, donnant naissance au Biancone, une roche de couleur blanc ivoire comportant fréquemment des nodules et des lits de silex gris ou noir. Il se caractérise par une cassure typique conchoïdale (de manière similaire au verre) et par un grain très fin.
Le Biancone compose les pyramides sommitales des Vette di Feltre, il affleure sur les pentes abruptes aux pieds du Sass de Mura, sur le flanc sud du M. Grave et du Tre Pietre.
La formation la plus récente affleurant au sein du Parc est la Scaglia Rouge (Crétacé Supérieur).
Il s'agit d'un calcaire marneux rouge brique ou gris-rosé qui affleure dans le Parc aux environs du Refuge Boz, sur le Monte Brendol, et sur la Talvena, les toponymes «Le Rosse di Erera» ou «Le Rosse di Vescovà», «Val dei Ross» rappellent clairement ce type de roche.
La Scaglia Rouge provient elle aussi de boues déposées dans un environnement de mer profonde, mais elle contient une part importante d'argile et présente souvent des traces fossiles laissées par de gros vers qui ratissaient les fonds.
L'argile est le signe qui révèle la présence d'apports détritiques de zones émergées, suite aux premières phases de l'orogénèse alpine.
Le soulèvement des Dolomites de Belluno est advenu majoritairement dans les derniers dix millions d'années, dans le cadre plus général du processus de compression de la croûte terrestre qui a donné naissance à la chaîne alpine et qui a fortement déformé, replié, cassé et chevauché les strates rocheuses, créant dans certains secteurs de spectaculaires « coulées » de roches plus anciennes sur des roches plus récentes.
La chaîne des Dolomites de Belluno correspond structurellement à une grande «vague» anticlinale (anticlinale Coppolo-Pelf), qui s'étend des Vette di Feltre jusqu'à la Schiara.
Histoire géologique
(photo par PN Dolomiti Bellunesi)
Fondo europeo agricolo per lo sviluppo rurale: l'Europa investe nelle zone rurali
PSR Veneto Programma di Sviluppo Locale 2014-2020
Sottomisura 19.2, intervento 7.5.1 Infrastrutture e informazione per lo sviluppo del turismo delle aree rurali del Progetto Chiave 03 – Turismo sostenibile nelle Dolomiti UNESCO – Misura 7 Servizi di base e rinnovamento dei villaggi nelle zone rurali
2019 © Ente Parco Nazionale delle Dolomiti Bellunesi
Piazzale Zancanaro, 1 - 32032 Feltre (BL)
Tel 0439/3328 - Fax 0439/332999
E-mail: info@dolomitipark.it - Posta certificata: entepndb@postecert.it
Siamo certificati ISO 9001 - 14001
Regione Veneto
Netpartner: Parks.it