Certosa di Vedana

Situation: localité Vedana – Commune de Sospirolo (Bl)

Accès: à partir des villages de Ponte Mas (en provenance de l’axe Belluno Agordo) et de Mis (de l’axe Feltre belluno et de la route provinciale «Pedemontana»).

Contexte environnemental – Description du site:
le domaine se situe à l’embouchure de la Val Cordevole, en position dominante par rapport aux hameaux homonymes, les Masiere, à une altitude d’environ 430 m, sur les pentes du Piz di Vedana qui surplombe le domaine. Sa situation, jouissant d’un panorama excellent, répond aux exigences d’isolement requises par cet Ordre monastique. Située à environ 10 km de Belluno, la chartreuse fait administrativement partie de la commune de Sospirolo, et s’inscrit dans le périmètre du Parc.

Époque de construction:
la construction du bâtiment de la Chartreuse fut lancée en 1456. Après 1882, elle connut une reconstruction partielle et un agrandissement.

Caractéristiques architecturales: domaine monastique de l’Ordre des Chartreux. L’organisation architecturale de l’édifice reflète  les spécificités de regroupement et les dispositions propres à cet ordre: les bâtiments sont structurés en fonction des “Règles” sévères des religieux, qui, bien qu’appartenant au cénobisme, vivent dans un isolement rigide. Le plan de situation de la Chartreuse de Vedana s’inspire des règles d’un schéma idéal que l’on attribue au chartreux Antonio Arlotti, qui a ensuite été modifié pour l’adapter aux lieux. Les bâtiments tels qu’ils apparaissent aujourd’hui sont le fruit d’une intervention de reconstruction et d’agrandissement qui se déroula après 1882, date d’acquisition du domaine par le Procureur de la Grande Chartreuse de Pavie. Le projet fut attribué à l’architecte François Pichat. Très importante valeur historique et architecturale.


Typologie architecturale (Description des bâtiments)
Le domaine monastique se caractérise par une architecture sévère et plutôt simple, malgré les importantes ornementations du XIXe siècle. Il faut exclure l’Église ainsi que le jardin et cloître extérieur qui affichent un aspect plus monumental (la tradition attribue à Palladio la conception de l’escalier d’Honneur en pierre de Trente et de la galerie supérieure). Les bâtiments qui se suivent et qui sont accolés s’adaptent aux caractéristiques du site, reflétant le schéma traditionnel d’une Chartreuse, étroitement lié aux règles de la vie monastique. Il y a trois centres principaux. Le grand cloître, qui ouvre sur les cellules des moines et du prieur. Disposées sur deux étages, chacune est marquée par une lettre de l’alphabet renvoyant aux sentences extraites de la Sainte Écriture, reproduites sur chacune des portes d’accès. Traditionnellement, il s’agissait du lieu de sépulture des chartreux. Le petit cloître, autour duquel sont disposés les bâtiments de la vie en communauté: l’Église conventuelle, la Sachristie, le Choeur, le Chapitre, le Réfectoire, la Bibliothèque. Le «cloître des convers» qui ouvre sur les bâtiments n’appartenant pas à la vie conventuelle. Au centre du domaine, l’Église relie la zone des religieux à celle des convers. La restauration du XIXe siècle permit la construction de la chapelle des reliques «de la Compassion», annexe au cimetière, située dans la partie la plus au nord du domaine, adossée aux murs d’enceinte.


Les origines – Conditions/usages actuels

Chartreuse en 1456. Après la suppression de la communauté en 1768, elle fut transformée en ferme. Sur le cadastre de 1847, les biens sont toujours utilisés pour un usage agricole et une partie des bâtiments sont classés en tant que Couvent en ruines. En 1882, la Chartreuse est reconstruite et agrandie, en partie restaurée, telle qu’elle nous apparaît aujourd’hui. En 1977 les moines furent transférés dans une autre localité, et la Chartreuse accueillit une communauté de moniales de clôture.


Remarques:

La Chartreuse de Vedana est le site historique et architectural de plus grande importance du Parc et un des monuments les plus importants de toute la province de Belluno. L’histoire du site, situé à l’entrée de la Val Cordevole en position dominante par rapport aux Masiere, est étroitement liée à  celle des Hospitales présents le long de l’itinéraire qui menait à Agordo. L’hospice S.Giacomo di Candaten (de fondation plus récente, les premiers documents l’attestant remontent à 1194-1208) et celui de S.Bartolomeo d’Agre ont toujours dépendu de l’hospice San Marco di Vedana, situé au sein de l’actuel complexe du S. Gottardo. Après la construction de la Chartreuse, S.Gottardo fut réservé aux frères convers, pour mener à bien des travaux agricoles et pour donner l’hospitalité.
L’itinéraire thématique dénommé La Route des hospices a été réalisé récemment. Il part de la Chartreuse pour rejoindre la vallée Imperina. Cet intéressant circuit permet de mieux connaître les anciennes édifications destinées à accueillir les voyageurs le long de l’axe de Val Cordevole, un des plus importants axes de liaisons et communications nord-sud de cette partie de l’arc alpin. Le circuit est équipé de signalétique et de panneaux d’informations tout au long du trajet mais aussi aux étapes principales.


Bibliographie

AA.VV. – La Certosa di Vedana Storia, cultura e arte in un ambiente delle Prealpi Bellunesi, Leo S. Olschki, Firenze 1998.
Bacchetti F., Selle M. – Certosa di Vedana, Pro Loco “Monti del Sole” – Sospirolo (Bl), Tip. Piave, Belluno 1993.

Commune: Sospirolo (BL) | Afficher sur la carte